USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Teatri di Pompei

Recherches sur les théâtres de Pompéi

Bâtis entre la période samnite et la fondation coloniale de Pompéi au cœur d’un quartier largement occupé par des monuments publics, ces théâtres jouent un rôle important dans l’histoire urbaine du site.


Dernière mise à jour : 15 décembre 2017

 Le programme

Direction scientifique

Éloïse Letellier-Taillefer (École française de Rome – Institut de recherche sur l’Architecture Antique).
Avec les collaborations de :
Guilhem Chapelin,
Thomas Crognier,
Myriam Fincker,
Agnès Tricoche,
Stéphanie Zugmeyer.

Éloïse Letellier-Taillefer assure la coordination scientifique du projet. Guilhem Chapelin, Myriam Fincker et Stéphanie Zugmeyer mènent l’analyse architecturale. Thomas Crognier réalise la couverture photographique, Agnès Tricoche a créé la base de données pour le recensement et l’analyse de la documentation ancienne.

Partenaires institutionnels et co-financeurs

Soprintendenza Pompei, École française de Rome (EFR), Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (IRAA – USR 3155 du CNRS), Centre Jean Bérard de Naples, projet HospitAm

Projet scientifique

Parmi les premiers monuments découverts à Pompéi au XVIIIe s., le grand théâtre et le theatrum tectum ont depuis lors et jusqu’à très récemment subi d’importantes restaurations. Les nombreux antiquaires, architectes et touristes qui les ont visités depuis le XVIIIe s. ont produit une riche documentation moderne à leur sujet, notamment graphique et photographique.
Bâtis entre la période samnite et la fondation coloniale de Pompéi au cœur d’un quartier largement occupé par des monuments publics, ces théâtres jouent un rôle important dans l’histoire urbaine du site. En outre, ils sont généralement considérés comme des édifices-clés dans l’histoire architecturale des théâtres antiques, qui illustreraient le passage de formes grecques à des formes latines. Pourtant, ils demeurent très mal connus et quasiment inédits scientifiquement.

Le projet Teatri di Pompei se donne pour objectifs :

  • la documentation de leur état actuel
  • la distinction des vestiges antiques et des restaurations modernes
  • la précision de la chronologie de chacun des deux édifices ainsi que celle de leur association en un « quartier des théâtres »
  • l’analyse de leur place au sein du quartier du forum triangulaire et de la ville.

Il se déploie suivant deux axes complémentaires : l’analyse de la documentation moderne, qui permet de retracer l’histoire de la redécouverte et des restaurations des deux théâtres et une nouvelle étude du bâti conservé.

Période d’activité

2015-2019 (récolte et analyse de la documentation ancienne ; campagnes de terrain).

 Production scientifique

A paraître : Myriam Fincker, Éloïse Letellier-Taillefer, Stéphanie Zugmeyer, « Pompéi. Théâtres. Campagne 2016 », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome.


Portfolio