USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Delphine Burlot

n.s. 7. Fabriquer l’antique : les contrefaçons de peinture murale antique au XVIIIe siècle


Dernière mise à jour : 22 septembre 2017

« Fabriquer l’Antique » se penche sur un phénomène peu étudié par les historiens et les archéologues : le faux archéologique. Après avoir défini le sens, les usages et les fonctions de la contrefaçon, l’ouvrage présente différents exemples de fausses peintures antiques produites au 18e siècle, à un moment où les amateurs d’antiquités se passionnaient pour la peinture des Anciens. Certes, la découverte d’Herculanum en 1739 a catalysé cet engouement, mais les contrefaçons de peintures antiques étaient apparues sur le marché romain avant même que le roi de Naples n’entreprenne des fouilles dans la cité vésuvienne.

La naissance, les développements, le dévoilement de ces supercheries et leurs effets sont relatés et analysés dans le contexte suspicieux de la cour de Naples, et dans celui, avide et curieux, des antiquaires et des collectionneurs européens. Le succès des falsifications s’explique par les techniques utilisées, mais également par l’invention de fables habilement tissées par les faussaires pour donner une crédibilité à leurs œuvres. La fabrication de contrefaçons s’inscrit dans une réappropriation de l’Antique par les Modernes. Les dupes ont été nombreuses, et souvent consentantes, puisque le faussaire leur offrait de l’Antiquité l’image dont elles rêvaient.

Un catalogue à la fin de l’ouvrage rassemble les faux mentionnés dans le texte, leur
histoire et les modèles dont ils sont inspirés. Reflet d’une époque, du goût contemporain, témoin de l’histoire des fouilles, le faux a toujours eu un rôle (souterrain) mais capital dans l’histoire de l’archéologie. Cet ouvrage décrypte ses rouages à l’intérieur d’une société donnée, le remet en lumière et en valeur.

  • Collection : Mémoires et documents sur Rome et l’Italie méridionale
  • N° collection : n°n.s. 7.
  • Année de publication : 2012
  • Numéro ISBN : 978-2-918887-15-7
  • Nombre de pages : 347
  • Disponibilité au CJB : disponible
  • Prix : 30,00 €