USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Ici le surtitre blabla

Article exemple/inventaire - Là le titre

Ici le sous-titre blabla blabla

Ici le "chapeau", l’introduction de l’article.
Ce champ est automatiquement mis en gras et italique, donc il est inutile d’utiliser les raccourcis spip pour obtenir le même résultat (déjà vu...).
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Soel demilala foecimyroesi hi delybe dybimej ve lilidoema lisep jalemalaru behi dobodeloebe lel. Falabe disoeboji febe li livi javecil quuloe va la hi lafabede. Lehafe barima nyl, le ni doetac hiqu do feta ta pyfamoelet. Mide dequi hu loefa dedoe dufu hoel, quas, rytymida, bomaci tefob, byde bebi.
Podyf byquede lipy vale lequilasi, bib le hile, bam sede jasip maquabiboebi. Muboemifidy fehen fic joeh lo, boesoquyfe vahahu lojecymufa vadafe bav hyboletoeca


Dernière mise à jour : 16 septembre 2017

Beaucoup est déjà expliqué dans l’Aide de Spip, accessible en backoffice (lien en haut à gauche). Donc ici n’est développé que ce qui mérite de l’être, avec des exemples. Il suffit de regarder le texte de cette page en backoffice pour voir comment sont utilisés les codes.

Ci-dessous le sommaire de l’article, créé automatiquement lorsqu’il existe dans le texte de l’article au moins 2 sous-titres, utilisant donc le raccourcis spip :
{{{Texte du titre}}}.
 

 Sous titre de 1er niveau. Raccourcis typographiques de Spip de mise en forme des textes.

Sous-titre de second niveau. Les sous-titres :

Les sous-titres dans le textes sont générés par l’emploi des 3 accolades {{{votre sous-titre 1er niv}}}. Ces sous-titres, s’ils sont au moins 2, vont déclencher la création du sommaire qui se placera en tête de page sous l’emplacement de l’introduction comme ici. Donc, dans un article relativement long développant un sujet, il va être nécessaire de dissocier des paragraphes en leur donnant des sous-titres et des sous-sous-titres.
Si on veut placer des sous-sous-titres (comme ci-dessus) il suffit de placer des astérisques : Un premier dans le Sous-titre de 1er niveau ({{{*votre sous-titre 1er niv}}}) puis 2 dans ce qui doit être le sous-sous-titre :{{{**votre sous-titre de 2d niv}}}.

Sous-titre de troisième niveau. Les sous-titres :

3 astérisques pour faire un 3e niveau de titre.. mais autant se limiter à 2 niveaux.

Liens, notes de bas de page :

Exemple de lien. Les liens internes ou externes se font avec le raccourcis suivant [texte du lien->adresse du lien]. Il y a pas mal de syntaxes Spip possibles et ils sont bien listés dans l’Aide.
Plus précisément je voudrais que l’on fasse attention à quelques détails :
Pour un lien interne, pointant vers l’article 56, on peut écrire [texte du lien->56] Spip comprend qu’il s’agit d’un article. Mais pas nous.. Cela pourrait être une rubrique. Autant être clair en notant [texte du lien->art56] (art+numéro Spip de l’article), comme on le fait pour une rubrique [texte du lien->rub56].

 

Pour les liens externes, pointant donc vers une url externe au site, je vois souvent ça : http://www.labraunda.org/Labraunda.... ce qui est à la fois inutilement long dans un texte et encore Spip réduit cette longueur en mettant "...", peu explicite pour un lecteur et aussi.. très moche.. Donc si vous le voulez bien, je préfèrerais que l’on fasse l’effort de "soigner" ces liens, par exemple en notant "Voir cette page sur le site labraunda.org". Donc écrire :
[cette page sur le site labraunda.org->http://www.labraunda.org/Labraunda.org/Andron_B_C_Terraces_and_East_stoa_FR.html]
au lieu de :
[->http://www.labraunda.org/Labraunda.org/Andron_B_C_Terraces_and_East_stoa_FR.html].

 

Les notes de bas de page sont souvent oubliées et sous-utilisées. Elles sont pourtant pratiques et simples à insérer (voir l’Aide aussi).. Exemple de note de bas de page : Mab, jem de ludul, syfeme bemam dijarine quo sadifeni [1]
J’en ai mis quelques unes dans cette page.

Sauter des lignes avec des tildes, séparer avec une ligne :

Le tilde ~ (=AltGr+2 alphanumérique), est le code Spip permettant de sauter une ligne. Ce code est fondamental pour maitriser les écarts entre des éléments, qu’il s’agisse d’aérer un texte ou d’écarter un paragraphe ou une image d’une image "flottante" (cf. + bas) précédente. On est parfois amené à en mettre pas mal à la suite..
Par exemple, entre ici
 
 
 
et là, il y a 3 tildes.
 
Par ailleurs il peut être aussi intéressant d’insérer une ligne séparatrice. Pas pour séparer des éléments à la place d’un saut de ligne mais pour clarifier un propos.
il suffit de faire 4 tirets-hauts de suite : ----
 


 

 Les listes

On utilise souvent les listes (à puces) mais il est aussi utile d’utiliser des listes à 2 niveaux.. ou 3 :

Listes à puces

Notées comme ça : - Mab, jem de ludul (-tiret haut + espace).

  • Mab, jem de ludul, syfeme bemam dijarine quo
  • sadifeni linol mejif selola, juhoeloev lu.
  • Mijan mebelol, remebevoeba toeha bymed foju moele fymudi mel pef fiqu.
  • Dydap poefoet qui foerar felimuby dico lam loev fibi didi sajime moem jib.

Listes numérotées

Notées comme ça : -# Mab... (-tiret haut + # + espace).

  1. Mab, jem de ludul, syfeme bemam dijarine quo
  2. sadifeni linol mejif selola, juhoeloev lu.
  3. Mijan mebelol, remebevoeba toeha bymed foju moele fymudi mel pef fiqu.
  4. Dydap poefoet qui foerar felimuby dico lam loev fibi didi sajime moem jib.

Listes à 2 niveaux

Notées comme ça : -* Mab... puis -** sadifeni (-tiret haut + 1 à 2 astérisque + espace).

  • Mab, jem de ludul, syfeme bemam dijarine quo
    • sadifeni linol mejif selola, juhoeloev lu.
    • Mijan mebelol, remebevoeba toeha bymed foju moele fymudi mel pef fiqu.
    • Dydap poefoet qui foerar felimuby dico lam loev fibi didi sajime moem jib.
  • Bale sel lejemadupe lij vaboef fip doepiv, lamel pemu bamu malybac lic foebel mi.
    • Mab, jem de ludul, syfeme bemam dijarine quo
    • sadifeni linol mejif selola, juhoeloev lu.
  • Mijan mebelol, remebevoeba toeha bymed foju moele fymudi mel pef fiqu.
    • Dydap poefoet qui foerar felimuby dico lam loev fibi didi sajime moem jib.
    • Bale sel lejemadupe lij vaboef fip doepiv, lamel pemu bamu malybac lic foebel mi.

Listes à 3 niveaux

Notées comme précedemment [-* ] puis [-** ] et un astérisque de plus [-*** ] (-tiret haut + 1 à 3 astérisque + espace).

  • Mab, jem de ludul, syfeme bemam dijarine quo
    • sadifeni linol mejif selola, juhoeloev lu.
      • Bale sel lejemadupe lij vaboef fip doepiv, lamel pemu bamu malybac lic.
      • Dydap poefoet qui foerar felimuby dico lam loev fibi didi sajime moem jib.

 Mise en "citation" et mise en "poésie" au milieu de texte normal :

Da mul beboemefer tilacym dopybima voem dufij loe dolun lalen casapa silabifoele, lemidi nedasequem byquud. Lib bide cydeda redo nedafa radoel bes lifoel babapapemi ryboem bam bef culeled, tamoenaler virejape.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Soel demilala foecimyroesi hi delybe dybimej ve lilidoema lisep jalemalaru behi dobodeloebe lel. Falabe disoeboji febe li livi javecil quuloe va la hi lafabede. Lehafe barima nyl, le ni doetac hiqu do feta ta pyfamoelet. Mide dequi hu loefa dedoe dufu hoel, quas, rytymida, bomaci tefob, byde bebi.
Podyf byquede lipy vale lequilasi, bib le hile, bam sede jasip maquabiboebi. Muboemifidy fehen fic joeh lo, boesoquyfe vahahu lojecymufa vadafe bav hyboletoeca.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Soel demilala foecimyroesi hi delybe dybimej ve lilidoema lisep jalemalaru behi dobodeloebe lel. Falabe disoeboji febe li livi javecil quuloe va la hi lafabede. Lehafe barima nyl, le ni doetac hiqu do feta ta pyfamoelet. Mide dequi hu loefa dedoe dufu hoel, quas, rytymida, bomaci tefob, byde bebi.

Podyf byquede lipy vale lequilasi, bib le hile, bam sede jasip maquabiboebi. Muboemifidy fehen fic joeh lo, boesoquyfe vahahu lojecymufa vadafe bav hyboletoeca [2].


 Les tableaux :

Spip permet de faire des tableaux plus complexes que celui-là :

Classification des minéraux
FamillesMinéraux
minéraux non silicatés éléments natifs or, argent, cuivre, platine, fer, bismuth
sulfures pyrite, galène
oxydes et hydroxydes corindon, rutile, magnétite, hématite
halogénures sel gemme, fluorite, sylvite
carbonates calcite, aragonite, sidérite, malachite, azurite
phosphates apatite
sulfates gypse, bassanite
minéraux silicatés 7 grandes familles quartz, opale, feldspaths alcalins et plagioclases, minéraux argileux, micas, talc, chlorites, serpentine, pyroxènes, amphiboles, épidotes, péridots, grenats, zircon

  Insérer des images

Les images "uploadées", "téléchargées" "enregistrées" sur le site (via les interfaces en page article, rubrique, breve ou mediathèque) sont "attachables" ou non à une page particulière (article par ex.) ou à plusieurs pages. Cette grande liberté de choix donnant des résultats différents, permet de s’adapter aux différentes situations possibles.

Afficher des images enregistrées dans le Portfolio

Dans l’écrasante majorité des cas, on va associer une image à une page (article, rubrique ou brève) en enregistrant l’image dans le "Portfolio" de cette page. Cela permet d’avoir plus de choix dans l’affichage de cette image dans la page. DONC PAR DEFAUT, APRES AVOIR TELECHARGE L’IMAGE HOP, ON CLIQUE SUR "ENREGISTRER L’IMAGE DANS LE PORTFOLIO". C’EST IMPORTANT !

Ensuite 3 possibilités s’offrent à nous pour placer les images dans l’article :

  1. Sous forme de vignette dans le texte, à agrandir (on clique dessus et l’image s’affiche en grand, en surimpression à la page, sur fond atténué, dans une fenêtre spécifique) = code "doc".
  2. Sous forme d’image plein format dans le texte = code "emb".
  3. Sous forme de Portfolio en bas de page, ou galerie : un espace dédié où les image sont présentées sous forme de vignettes carrées à agrandir avec possibilité de passer de l’une à l’autre, d’avoir un diaporama... Par défaut le portfolio s’affiche en bas de page mais on peut le placer ailleurs par programamtion. Aucun code à insérer, c’est automatique. En effet : TOUTE IMAGE ENREGISTREE DANS LE PORTFOLIO ET NON UTILISEE DANS LE TEXTE SERA AFFICHEE DANS LE PORTFOLIO.
Les codes "doc"
Titre de l’image bidon
Titre de l’image bidon
Là on a le commentaire, le (...)

1 : <doc213|left> La vignette est "flottante" c’est à dire qu’elle est contournée par le texte. Elle "flotte" en "left" ou en "right" mais pas en "center". Le Titre et le descriptif de l’image s’affichent dessous (ce qui oblige à une certaine discipline concernant la longueur des ces textes..).
Il est en général nécessaire d’utiliser des "tildes" pour bien séparer les éléments suivants (paragraphes ou images).
 
 
 
 

Titre de l’image bidon
Titre de l’image bidon
Là on a le commentaire, le (...)

<doc213|center> La le texte est repoussé après la vignette. Avec "center" elle ne tolère rien à gauche ou à droite d’elle (pas très joli.. donc préférer peut-être de mettre une image + grande en "emb").
 

Titre de l’image bidon
Titre de l’image bidon
Là on a le commentaire, le (...)

<doc213|right> Avec "right" la vignette se place à droite du texte.
 
 
 
 
 
 
 
 

Les codes "emb"

Insére l’image "plein pot", à sa taille réelle.

JPEG - 22.5 ko
Titre de l’image bidon
Là on a le commentaire, le "Descriptif" de l’image et là aussi j’écris un peu plus pour voir comment se comporte le texte descriptif...

2 : <emb213|left> L’image est là aussi "flottante" à gauche comme ici, à droite si on met "right" et toujours pas flottante si on met "center".
Mais évidemment, même flottante, si l’image est aussi grande que l’espace disponible, le texte sera repoussé après elle [3].

Le Titre et le descriptif de l’image s’affichent dessous.
Voir en backoffice le nombre de tildes qu’il a fallu mettre pour que le texte du paragraphe suivante se place bien après, au dessous de cette image comme je le voulais.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

JPEG - 22.5 ko
Titre de l’image bidon
Là on a le commentaire, le "Descriptif" de l’image et là aussi j’écris un peu plus pour voir comment se comporte le texte descriptif...

<emb213|center> Avec "center", comme l’image ’repousse tout’ , pas besoin de mettre des sauts de ligne ou tildes.
 

Image horizontale 1033 × 731px (donc bien + grande que les 702 px du cadre de texte), incluse dans le portfolio, insérée par le code proposé  : <embXX|center>, avec Titre/Commentaire/Credit :

JPEG - 58.5 ko
Titre de l’image bidon
Là on a le commentaire, le "Descriptif" de l’image et là aussi j’écris un peu plus pour voir comment se comporte le texte descriptif...

Comme l’image dépasse largement de l’espace de la page à droite et que cela est interdit, l’image est coupée.

Afficher des images NON enregistrées dans le Portfolio

Une image NON DEPOSEE dans le portfolio de l’article : Non utilisée dans le texte, elle ne sera pas non plus affichée dans le portfolio de bas de page.

Cette fonctionnalité permet d’afficher des images ou documents dans une page article (ou rubrique) alors qu’elle/il est enregistré dans le portfolio d’une autre page. En effet, dans le texte d’une une page, on peut ainsi appeler et afficher n’importe quel document présent dans le site (ou même hors du site d’ailleurs).
+ on peut attribuer à plusieurs pages un même document.

donc, si on upload une nouvelle image dans un article, sans la placer dans le portfolio Spip ne propose qu’un code, "doc", mais essayons les autres possibles :
 
<doc7|left> : Image plein format + Titre / Descriptif. Remarquer que le Descriptif est tronqué, Spip le coupant en mettant (...).
L’image est flottante et accepte le texte à coté.
 

Ici on a le titre. Je le fais volontairement long pour voir comment il se comporte.
Ici on a le titre. Je le fais volontairement long pour voir comment il se comporte.
Là on a le commentaire, le (...)

Texte censé flotter à coté. Mi, rumoe cihu calile bequ bohy quada fasym, foel, bodofa je lucoecudequ, tun pome. Fela, pem bymu quet joen boehyciceb mibed helela, loehecedele ned jedafalena moequih, medoe delal.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
<emb7|left> : Image plein format + Titre / Descriptif (non tronqué).
L’image est flottante et accepte le texte à coté.
 

JPEG - 48.9 ko
Ici on a le titre. Je le fais volontairement long pour voir comment il se comporte.
Là on a le commentaire, le "Descriptif" de l’image et là aussi j’écris un peu plus pour voir comment se comporte le texte descriptif...

Texte censé flotter à coté. Mi, rumoe cihu calile bequ bohy quada fasym, foel, bodofa je lucoecudequ, tun pome. Fela, pem bymu quet joen boehyciceb mibed helela, loehecedele ned jedafalena moequih, medoe delal.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Image de 2000px x 1333px (donc bien + grande que les 1060px de large du texte ici), mise dans le portfolio et insérée avec <emb258|center>. L’image est réduite de manière à rester dans les limites de l’espace de texte de la page.
=> Cette image enregistrée sur le site est donc inutilement trop grande pour son usage => Soit on l’inclut dans le texte avec un <docXXX|left> pour que l’on puisse profiter de sa pleine taille à son agrandissement, soit on réduit l’image avant de l’uploader sur le site (1060px max de large).

JPEG - 472.8 ko

<img7|left> : Image plein format sans Titre ni Descriptif.
L’image n’est pas flottante et n’accepte pas le texte à coté.
 
Ici on a le titre. Je le fais volontairement long pour voir comment il se comporte.Texte censé flotter à coté. Mi, rumoe cihu calile bequ bohy quada fasym, foel, bodofa je lucoecudequ, tun pome. Fela, pem bymu quet joen boehyciceb mibed helela, loehecedele ned jedafalena moequih, medoe delal.
 
 
Image 2000px × 1333px (donc + grande que les 1060 px des limites du texte), HORS portfolio, insérée par le code proposé  : <imgXX|left>, avec Titre/Commentaire/Credit. Même commentaire que pour la grande image précédente sur l’adéquation taille réelle image / emploi.
Eloïse à la conférence Diomede à l'Institut Fçais à Naples


Enfin, ci-dessous un formulaire de rédaction et d’envoi de mail avec l’auteur n°1 du site préselectionné (donc le webmaster, moi Thomas). Pour connaître le n° d’un auteur il suffit de regarder dans l’onglet "Edition" / "Auteurs". Evidemment la personne voulue doit avoir un compte enregistré, en tant qu’auteur, sur le site.. avec une adresse mail renseignée. Code : <formulaire|contact|auteur=1>.


  • * Champs obligatoires


[1Morbi tellus purus, feugiat nec, eleifend facilisis, bibendum nec, nisi.

[2Moe bul quune ma lo bu quaqu mibi, tel lamaquyd dala.

[3fyd sy dyjid lebad madetemu, bihet lotam, lale jeroe.


Post-scriptum

Ici le texte du Post-scriptum. cade liled tomilime, foe dilelir, memy, vehi bepi moemel loely. Mi, rumoe cihu calile bequ bohy quada fasym, foel, bodofa je lucoecudequ, tun pome. Fela, pem bymu quet joen boehyciceb mibed helela, loehecedele ned jedafalena moequih, medoe delal. Lidoebijy, rodym bib, mi, ledimiroe lu. Fin du PS.

Portfolio