USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Approccio socioeconomico dell’insula I 8 di Pompei


Dernière mise à jour : 3 octobre 2017

Le programme

Direction scientifique

Philippe Borgard, Chercheur au CNRS, Centre Camille Jullian
Magali Cullin-Mingaud, Ingénieur d’études CNRS –Centre Jean Bérard / AOROC, avec la collaboration de Véronique Blanc-Bijon, Emmanuel Botte, Marie-Brigitte Carre, Mathilde Carrive, Guilhem Chapelin, Flore Lerosier, Michel Feugère, Stéphanie Mailleur, Florence Monier.

Partenaires institutionnels et co-financeurs

Ministère des Affaires Étrangères et du Développement Industriel (Mission archéologique « Italie du sud »), Centre Jean Bérard, École Française de Rome, Centre Camille Jullian, AOROC, Soprintendenza Speciale di Pompei, Ercolano e Stabia.

Projet scientifique

Le programme d’analyse de l’insula I 8 de Pompéi, sous un angle à la fois économique et social, doit son origine à la qualité exceptionnelle des comptes-rendus de fouille (1936-1941) et de la documentation ancienne, graphique et photographique, relatifs à ce quartier de la ville. L’exploitation de cette documentation, complétée par différentes interventions de terrain réalisées entre 2005 et 2010, a été orientée selon deux axes : - l’édition intégrale et critique du texte des archives de fouille (Giornale di scavo) de la première moitié du XXe siècle — inédit ou très partiellement publié — relatif à l’insula I 8 (texte original illustré par les clichés photographiques et les dessins contemporains conservés dans les fonds de la Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli et Pompei), - l’analyse par une équipe pluridisciplinaire des structures bâties correspondant au dernier état de l’îlot et des objets abandonnés sur place au moment de l’éruption. Ces deux objectifs ont été en grande partie atteints, puisque l’ensemble de la documentation originale de fouille, en étroite collaboration avec la Soprintendenza de Pompéi, a été examinée, classée, le cas échéant reproduite, et analysée, les objets et les unités architecturales de l’îlot I 8 en grande partie dessinés, photographiés et de même analysés.

Période d’activité

Missions d’études 2011-2014.