USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

La villa de Diomède à Pompéi


Dernière mise à jour : 3 octobre 2017

 Le programme

Direction scientifique

Hélène Dessales, ENS, AOROC (UMR 8546), Centre Jean Bérard (USR 3133 CNRS-EFR), avec la collaboration de Jean Ponce, Mathilde Carrive, Julien Cavero, Julien Dubouloz, Éloïse Letellier, Frédérique Marchand- Beaulieu, Florence Monier, Ambre Péron, Agnès Tricoche et Yves Ubelmann.
Hélène Dessales assure la coordination scientifique, Jean Ponce la coordination de la recherche informatique. Éloise Lettelier a en charge l’étude stratigraphique des élévations, Frédérique Marchand-Beaulieu l’étude des pavements, Florence Monier l’étude des enduits peints, Ambre Péron l’étude des graffitis historiques et Yves Ubelmann la modélisation 3D.

Partenaires institutionnels et co-financeurs

École normale supérieure (UMR 8546 et 8548) / PSL Research University, CNRS (Soutien à la mobilité internationale), Labex TransferS, Centre Jean Bérard, Institut National de Recherche en Informatique et Automatique, Centre de recherche commun Inria-Microsoft Research, Institut Universitaire de France, Ministère des Affaires Étrangères et du Développement Industriel (Mission archéologique « Italie du sud »), Soprintendenza Speciale di Pompei, Ercolano e Stabia.

Projet scientifique

Monument emblématique de Pompéi, parmi les premiers bâtiments découverts sur le site, entre 1771 et 1775, la Villa de Diomède n’a paradoxalement jamais fait l’objet d’une étude archéologique d’envergure. Par sa position stratégique, aux abords de la Porte d’Herculanum, l’étendue de ses vestiges et l’exceptionnelle qualité de ses décors – certaines voûtes présentant encore aujourd’hui leur décor peint –, la villa a constitué une des étapes privilégiées du Grand Tour. Lieu de mémoire incontournable, évoquée dans les nombreuses descriptions de voyageurs, elle se trouve au centre de la nouvelle fantastique de Théophile Gautier, Arria Marcella, publiée en 1852. Elle a également fait l’objet de multiples représentations d’artistes et d’architectes, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours. Francesco La Vega, directeur des fouilles du site de 1764 à 1807, veilla à produire une documentation d’une grande précision sur le déroulement des excavations et, conscient de la dégradation inéluctable des décors laissés in situ, en fit produire des copies par différents artistes dessinateurs. Son projet était de présenter une publication complète de la villa, qui ne put aboutir.
L’enjeu du présent programme est d’associer cette riche documentation historique, en grande partie inexplorée, à l’étude archéologique de la villa, en sollicitant de nouvelles technologies pour la mise en valeur du patrimoine. Entre archéologie et informatique, ce projet pluridisciplinaire a pu être engagé en 2013 dans le cadre d’un PEPS PSL*-CNRS, avec l’appui conjoint du Centre Jean Bérard (USR 3133 CNRS-EFR), du laboratoire AOROC (UMR 8546 ENS-CNRS), de l’Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (Ilab, Centre Rocquencourt) et du Centre de recherche commun Inria-Microsoft Research. En étroite collaboration avec la Soprintendenza speciale per i Beni archeologi di Napoli e Pompei, le déroulement du programme scientifique est conçu sur quatre autres années, avec une publication finale des résultats prévue pour 2018.

Période d’activité

Campagnes d’étude 2013-2016.

 Production scientifique

  • Dessales (H.), Ponce (J.), Letellier (É.), Marchand- Beaulieu (F.), Monier (F.), Péron (A.), Ubelmann (Y.), « Pompéi. Villa de Diomède », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 06 mars 2014 : cefr.revues.org/1121
  • Dessales (H.), Ponce (P.), Carrive (M.), Cavero (J.), Dubouloz (J.), Letellier (É.), Marchand- Beaulieu (F.), Monier (F.), Péron (A.), Tricoche (A.), Ubelmann (Y), « Pompéi. Villa de Diomède », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 02 février 2015 : cefr.revues.org/1293
  • Ponce (J.), « Digital Pompéi : la rencontre de la vision artificielle et de l’archéologie », inauguration d’Inria Paris, en présence de Monsieur Thierry Mandon, secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Paris, Inria, le 10/03/16.
  • Marchand-Beaulieu (F.) (CNRS, Aoroc), Pimpaud (A.-B.) (archeo3D/Iconem), « Exploitation du modèle photogrammétrique de la villa de Diomède (Pompéi) pour le recalage d’archives graphiques et photographiques », dans Over the Cloud, Architecture, archéologie et pratiques numériques, Atelier organisé par l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (USR 3155) et le Centre Camille Julian (UMR 7299), Aix-en-Provence, les 15-17/6/2016.
  • Dessales (H.), Ponce (J.), Boust (C.), Chapelin (G.), Carrive (M.), Cavero (J.), Coutelas (A.), Deiana (R.), Di Ludovico (M.), De Martino (G.), Dubouloz (J.), Letellier-Taillefer (É.), Maigret (A.), Manfredi (G.), Marchand-Beaulieu (F.), Milanese (A.), Modena (C.), Monier (F.), D’Harcourt-Péron (A.), Pimpaud (A.-B.), Prota (A.), Rizzo (E.), Rossi (A.), Santoriello (A.), Tricoche (A.), Valluzzi (M.R.), « Pompéi. Villa de Diomède », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 25 mars 2016 : cefr.revues.org/1543.
  • Marchand-Beaulieu (F.) (CNRS, Aoroc), Pimpaud (A.-B.) (archeo3D/Iconem), « Les mosaïques de la villa de Diomède à Pompéi : premières incursions dans le modèle 3D », dans XIII Congreso de la Association Internationale pour l’Etude de la Mosaïque Antique (AIEMA), Madrid, les 14-18 septembre 2015 (sous presse).
  • Dessales (H.), Ponce (J.), Pimpaud (A.-B.), Tricoche (A.), « La villa de Diomède à Pompéi, du corpus d’archives à la modélisation 3D », dans Brun (J.-P.), Denoyelle (M.), Verger (S.), Zanella (S.), Archives de fouilles : modes d’emplois (Journée d’études organisée par le collège de France le 28/11/2015, Paris), collection électronique du Collège de France (sous presse).

Voir également en ligne :

 Site web Villa Diomedes Project