Arpi

Formes et modes de vie d’une cité italiote


  25 ottobre 2021

 Le programme

Ce programme sur le site d’Arpi, observatoire privilégié pour l’étude de la formation de l’hellénisme en occident du IVe au IIe siècle av. n. ère, a débuté en 2014. Il répondait au souhait de la Surintendance archéologique des Pouilles, puis de Foggia, de relancer des recherches sur cette très grande agglomération daunienne (1000 ha délimités par un agger de 13 km de long) qu’Artémidore d’Éphèse, à la fin du IIe siècle av. n. ère, considérait, avec Canosa di Puglia, comme l’une des deux plus grandes cités italiotes. Le projet prend appui, d’une part, sur l’étude topographique, stratigraphique et matérielle, des données de fouilles anciennes conduites sous la responsabilité de la Surintendance entre le début de la seconde guerre mondiale et la fin des années 1990, d’autre part sur la mise à jour des découvertes dans une base géoréférencée, sur une enquête d’archéologie des paysages, avec une approche archéomorphologique, géomorphologique et géophysique, et sur des prospections pédestres. La recontextualisation qui en résulte n’est possible que grâce à la complémentarité des expériences et des compétences réunies par la Surintendance des Pouilles, puis de Foggia, du Centre Jean Bérard et de l’Université de Salerne. Elle a été conduite à plusieurs échelles, de la maison au territoire, pour mieux définir les contraintes, les ressources et l’évolution du paysage au sein duquel s’est développé ce phénomène urbain de très grande envergure et encore difficile à cerner sur l’ensemble de l’espace limité par l’agger.

De 2014 à 2016, nos travaux se sont concentrés sur l’étude des maisons hellénistiques (IVe-IIe av. n. è.) et sur l’extension d’un quartier aristocratique identifié par les recherches passées dans la zone dite de Montarozzi (ONC 28, 28, 35), afin d’en comprendre l’extension, l’organisation et l’interaction avec le paysage, objet de l’étude géomorphologique et des prospections géophysiques et pédestres.

Depuis 2017, nos recherches se sont étendues à l’ensemble des fouilles réalisées à l’occasion des grands travaux effectués sur le site de 1969 à 1992, d’une part, pour la construction du tronçon Bologne-Canosa de l’Autoroute Adriatica A14, d’autre part, pour l’implantation, à partir des années 80, d’un réseau d’irrigation pour le compte du Consorzio per la bonifica della Capitanata. Ces dernières auxquelles nous devons la découverte, le 19 mars 1992, de la mosaïque « des Lions et des Panthères », ont aussi mis au jour près de 70 tombes, ainsi qu’un segment de l’agger et des secteurs de l’habitat.

Modèle digital du site d’Arpi
  • Modèle digital du site d’Arpi
  • Réal. L. Fornaciari, DiSPAC, UniSa.

À défaut de nouvelles fouilles, ces données précisent l’organisation de l’espace urbain en aidant à replacer le quartier d’habitation de Montarozzi dans l’histoire du site. Avec celle des domus, l’étude de la topographie de ces nécropoles constitue en effet un des phénomènes les plus significatifs de la structuration de cette grande agglomération. Le croisement des informations fournies par l’emplacement des tombes, leur architecture, le matériel funéraire, la chronologie et les observations anthropologiques, complète les connaissances sur les transformations urbaines et socio-économiques qui ont intéressé une des plus grandes cités italiotes entre le VIe siècle av. J.-C. et le Ier siècle ap. J.-C. Une première synthèse a été présentée au colloque de Tirana en décembre 2019 : L’archeologia della morte in Illiria e in Epiro publié en décembre 2020. Sont programmées pour 2021 une publication et une exposition au Museo del Territorio de Foggia : Frammenti dal passato: le tombe Safab di Arpi.

Avec l’obtention d’un soutien financier du programme de Sophie Bouffier (MMSH/AMU/CCJ), Water Traces between Mediterranean and Caspian Seas before 1000 AD: From Resource to Storage, a également débuté en 2018 la mise en œuvre d’un programme d’étude dédié à la gestion de l’eau à Arpi.

 Direction scientifique

Claude Pouzadoux, Université Paris Nanterre
Priscilla Munzi, CNRS, Centre Jean Bérard (USR 3133, CNRS-EFR)
Alfonso Santoriello (Università degli Studi di Salerno, Dipartimento di Scienze del Patrimonio Culturale)
Italo M. Muntoni (Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio per le Province di Barletta, Andria, Trani e Foggia)

 Composition de l’équipe

Vincenzo Amato, GeoGisLab, Università del Molise, géologue (étude géomorphologique)
Luca Basile, chercheur indépendant, archéologue - céramologue
Andrea Belardinelli, photographe
Guilhem Chapelin, Centre Jean Bérard (USR 3133 CNRS-EFR), architecte (étude du lapidaire)
Elisa Conca, chercheur indépendant, archéologue – céramologue
Grazia Correale, Università degli Studi di Salerno, archéologue (SIG)
Saverio de Rosa, chercheur indépendant, archéologue - numismate
Martine Dewailly, École française de Rome, archéologue (étude des terres cuites)
Lorenzo Fornaciari, Università degli Studi di Salerno, archéologue (SIG)
Luigi Finochietti, chercheur indépendant, archéologue (traitement de la documentation bibliographique et archivistique)
Martine Leguilloux, Centre archéologique du Var, archéozoologue
Marcella Leone, CNRS, Centre Jean Bérard (USR 3133CNRS-EFR), archéologue - céramologue
Sara Loprieno, chercheur indépendant, archéologue - céramologue
Florence Monier, CNRS, AOROC, archéologue - toichographologue
Salvatore Patete, SABAP Foggia, restaurateur
Airton Pollini, Université de Haute-Alsace, archéologue
Enzo Rizzo, Istituto di Metodologie per l’Analisi Ambientale, CNR-IMAA, Tito Scalo, Potenza, géophysicien
Géraldine Sachau-Carcel, Université Paul-Valéry Montpellier 3, UMR 5140 ASM, archéoanthropologue
Marco Rossi, chercheur indépendant, archéologue (étude petit mobilier)
Vito Soldani, SABAP Foggia, géomètre (élaboration de la documentation graphique, étude architecturale)
Giuseppina Stelo, Centre Jean Bérard (USR 3133 CNRS-EFR), dessinatrice
Eleonora Santin, CNRS, HiSoMA, épigraphiste
Agata Santoro, SABAP Foggia, restauratrice

Autorité nationale présente

Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio per le Province di Barletta, Andria, Trani e Foggia

Numéro de mission

Programme CJB ARPI Project (2017-2023)

Partenariats institutionnels

Centre Jean Bérard, Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio per le Province di Barletta, Andria, Trani e Foggia, Università degli Studi di Salerno

Établissements porteurs de l’opération

Centre Jean Bérard

Organismes financeurs

Centre Jean Bérard, École française de Rome, CNRS, ministère de l’Europe et des affaires étrangères (Mission archéologique « Italie du Sud »), Fondazione dei Monti riuniti di Foggia

 Bibliographie

  • Priscilla Munzi, Claude Pouzadoux, Vito Soldani, Italo Maria Muntoni. L’ONC 28 in località Montarozzi e la domus del mosaico dei leoni e delle pantere. Gloria Fazia; Italo M. Muntoni. Le collezioni del Museo Civico di Foggia, 2015, Le collezioni del Museo Civico di Foggia, ISBN 978-88-8432-592-2. ⟨hal-01435645⟩
  • Priscilla Munzi, Alfonso Santoriello, Alessandro Terribile, Rizzo Enzo, Italo M. Muntoni. Arpi: measure the forms of an Italiote city (4th – 2nd centuries BC), Proceedings of the 1st International Conference on Metrology for Archaeology Benevento, Italy, October 22-23, 2015, p. 152-155. First International Conference on Metrology for Archaeology Benevento, Italy, October 22-23, 2015, Oct 2015, Benevento, Italy. ⟨hal-01320629⟩
  • Marcella Leone, Priscilla Munzi, Claude Pouzadoux, Nicolas Garnier, Martine Leguilloux, et al. Measure the sacred at Arpi: the share of food and drink in two votive deposits. Proceedings of the 1st International Conference on Metrology for Archaeology (Benevento - Italy - October 21 - 23, 2015), I, p. 425-430, 2015, ISBN 978-88-940453-3-8. ⟨hal-01320639⟩
  • Claude Pouzadoux, Priscilla Munzi, Alfonso Santoriello, Italo Maria Muntoni, Vincenzo Amato, et al. Arpi. Formes et modes de vie d’une cité italiote (IVe-IIe siècle av. n. è.). Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, École Française de Rome (Rome), 2016, ⟨10.4000/cefr.1446⟩. ⟨hal-01320608⟩
  • Stephan Steingräber, Claude Pouzadoux, Priscilla Munzi. Dalla capanna al palazzo. Edilizia abitativa nell’Italia preromana. Giuseppe M. Della Fina. Annali della Fondazione per il Museo "Claudio Faina", XXIII, Edizioni Quasar, 2016, Dalla capanna al palazzo. Edilizia abitativa nell’Italia preromana. Atti del XXIII Convegno Internazionale di Studi sulla Storia e l’Archeologia dell’Etruria., 978-88-7140-740-1. ⟨hal-01435635⟩
  • Luca Basile, Claude Pouzadoux. Società ed ideologia funeraria ad Arpi nel IV secolo a.C. : il sistema di interazioni tra uomini e prodotti culturali nelle necropoli dell’ONC 28 e 35. Valentino Nizzo. Archeologia e antropologia della morte, III incontri di studi di archeologia e antropologia a confronto, École française de Rome (20-23 mai 2015), p. 189-211, 2018. ⟨hal-03161673⟩
  • Luca Basile, Claude Pouzadoux. Arpi : città aperta ?. E. Herring, E. O’Donoghue. The Archeology of Death. Proceedings of the Seventh conference of Italian archaeology held at the National University of Ireland, Galway, April 16-18, 2016, p. 86-97, 2018. ⟨hal-03161675⟩
  • Claude Pouzadoux. Le Peintre d’Arpi. Un peintre irrévérencieux ?. Camenae, Centre Guillaume Budé (composante de l’Équipe d’accueil 4081 « Rome et ses renaissances »), 2019, É. Prioux (dir.), L΄Irrévérence dans les arts visuels et les descriptions de monuments (du VIe siècle av. J.-C. au XIIe siècle apr. J.-C.). ⟨hal-02431564⟩
  • Claude Pouzadoux, Priscilla Munzi, Alfonso Santoriello, Italo Maria Muntoni, Marcella Leone, et al. Arpi. Formes et modes de vie d’une cité italiote (IVe IIe siècle av. n. è.). Campagnes 2017-2018. Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, École Française de Rome (Rome), 2019, ⟨10.4000/cefr.2280⟩. ⟨hal-01977692⟩
  • Priscilla Munzi, Claude Pouzadoux, Alfonso Santoriello, Italo Maria Muntoni, Luca Basile, et al. Archeologia della morte in Daunia: nuovi dati dalle necropoli di Arpi tra topografia, tipologia e pratiche funerarie. Belisa Muka; Giuseppe Lepore. L’archeologia della morte in Illiria e in Epiro. Contesti, ritualità e immagini tra età ellenistica e romana. Atti del Convegno Internazionale, Tirana 16-18 dicembre 2019 Accademia delle Scienze, Edizioni Quasar, p. 379-408, 2020, Studi Fenichioti, 1, 978-88-5491-117-8. ⟨hal-02423787⟩
  • Claude Pouzadoux, Salvatore Patete, Italo M. Muntoni, Anna Rosa Mangone. L’esperienza del colore ad Arpi. Pareti dipinte. Dallo scavo alla valorizzazione, Association internationale pour la peinture murale antique, Sep 2019, Naples, Italy (sous presse). ⟨hal-02432942⟩
  • Marcella Leone, Priscilla Munzi. Mourir à Arpi : typo-chronologie des sépultures à inhumation entre le VIe et le IIe siècle avant notre ère. 11e Rencontre du Gaaf - Typo-chronologies des tombes à inhumation, Juin 2019, Tours, France (sous presse). ⟨hal-02145357⟩
  • Priscilla Munzi, Claude Pouzadoux. Bâtir en terre crue au nord des Pouilles (Italie du sud) : l’exemple d’Arpi entre le IVe et le IIe siècle av. J.-C. Architecture et construction en terre crue. Approches historiques, sociologiques, économiques. 5èmes Échanges transdisciplinaires sur les constructions en terre, Oct 2019, Montpellier, France (sous presse). ⟨hal-02330309⟩

 Données scientifiques produites

Les recherches à Arpi sur l’archive ouverte HAL
Les recherches à Arpi dans la Chronique des activités archéologiques de l’EFR

 Mots clés

Antiquité grecque, époque hellénistique, Arpi, Pouilles, Apulie, Daunie, nécropole, domus, tombeau, hypogée, agger, céramique hellénistique

Portfolio