USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Modes d’habiter à Pompéi à l’époque républicaine

diffusion et utilisation du type de la maison à atrium testudinatum


Dernière mise à jour : 22 juillet 2020

Projet scientifique

Ce projet se propose d’étudier l’organisation des espaces privés de la cité de Pompéi en partant de l’analyse d’un type d’habitation qui est largement diffusé dans la ville à l’époque samnite, mais qui devient désuet à partir de la fin du IIe s. av. J.-C. Il se caractérise par l’adoption d’un atrium avec une disposition transversale par rapport à l’axe du lot, sans pièces latérales et non pourvu d’impluvium, qui peut être apparenté à celui testudinatum attesté dans les sources littéraires (Vitr., 6,3,2 e Varr., ling., 5, 33, 161-162). Cette recherche approfondira l’analyse de cas-d’étude, les domus VI 11, 11-12/7 et I 16, 5-7. Ces maisons sont situées dans deux différents secteurs de la ville et ont été édifiées à des moments divers, ce qui nous permettra d’analyser la diffusion et les transformations de ce type de construction dans le temps. De plus, puisqu’elles montrent des degrés de richesse divers, reconnaissables tant dans leur structure que dans leur décoration, nous pourrons obtenir des données sur les modes d’habiter de différents groupes sociaux. L’analyse de ces maisons ne s’arrêtera pas aux phases républicaines, l’objectif est en effet celui de restituer leur histoire de construction de la fondation jusqu’à l’ensevelissement de 79 ap. J.-C., de manière à obtenir aussi des données sur la structuration des îlots d’habitations.


 

  • Pompéi, situation des maisons étudiées
  • MiBACT  |  G. Chapelin

Direction scientifique

Pascale Ballet (Université Paris Nanterre)
Dora D’Auria (Università degli studi di Napoli l’Orientale, Dipartimento Asia Africa e Mediterraneo (DAAM))

Partenaires institutionnels et co-financeurs

Centre Jean Bérard (USR 3133, CNRS-EFR), Université Paris Nanterre, Parco Archeologico di Pompei, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Mission archéologique « Italie du sud »), UMR 7041- ArScAn « Archéologies et Sciences de l’Antiquité », Università degli studi di Napoli l’Orientale

Période d’activité

2020-2023
Une première mission d’étude a été effectuée en juillet 2019 dans la maison VI 11, 12. A cette occasion, une analyse des superstructures et un nettoyage des derniers niveaux de fréquentation ont été réalisés. Ils ont constitué une étape préliminaire à la planification des futures activités de recherches.
 

La mission "modes d’habiter à Pompéi à l’époque républicaine" participe au programme de Bêta-testing de Aïoli qui est une plateforme d’annotation sémantique 3D pour la documentation collaborative d’objets patrimoniaux développée par l’Unité MAP (Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine) UMR 3495 (CNRS - Ministère de la Culture).
Cette plate-forme, pourrait constituer un outil pour la gestion de la documentation produite par la mission, permettant notamment l’interopérabilité des données issues de l’étude de la structure architecturale, analysée sous tous ses aspects (formel, décoratif, constructif, fonctionnel, chronologique), avec des images bidimensionnelles et tridimensionnelles d’un même objet.