USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Ad luxuriae instrumenta

Les objets dans leur contexte, entre la demeure et la tombe : le mobilier en ivoire et en os ouvragés à Pompéi


Dernière mise à jour : 30 juin 2020

Projet scientifique

Ce projet se propose de développer une étude globale sur le travail de l’os et de l’ivoire à l’époque romaine, qui constitue un aspect important de la culture matérielle présent à tous les échelons des sociétés italiennes. À ce titre, Pompéi constitue un exemple particulièrement représentatif, et l’accès à des collections de référence, conservées au Musée de Naples et dans les réserves du site même, est l’occasion de proposer une étude et un échantillonage à l’échelle d’une ville entière. L’objectif central est de poser un regard sur le mobilier utilisé dans la vie quotidienne, en replaçant les objets dans leur contexte, et en étudiant en quoi ils sont partie intégrante des modes de vie. Ce travail met par conséquent en parallèle les contextes domestiques avec certains contextes funéraires, reflet précieux du monde des vivants. Trois axes vont être mis en perspective : l’ivoire comme reflet d’un luxe ostentatoire, image de comportements sociaux caractéristiques ; l’artisanat et l’utilisation de l’os ouvragé et de l’ivoire, étudiés au sein d’une dynamique sociale à l’échelle de la ville, entre la fouille d’un atelier du travail de l’os (dans la maison I, 16, 3 de Pompéi) et une étude des objets dans leurs contextes, tant funéraires que domestiques ; la création enfin du catalogue exhaustif des ivoires et des os ouvragés de Musée Archéologique National de Naples.

Direction scientifique

Anselme Cormier, FNRS / CReA-Patrimoine (Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine), Université libre de Bruxelles.

Collaborateurs

Letizia Nonne, archéologue, restauratrice d’objets archéologiques, (Université libre de Bruxelles)
Guilhem Chapelin, architecte (CJB)
Aude Durand, archéologue, (Université Lille III)
Martine Leguilloux, archéozoologue, (Université Aix-Marseille, UMR 7299 CNRS-CCJ, Centre Archéologique du Var).

Partenaires institutionnels et co-financeurs

Centre Jean Bérard (USR 3133, CNRS-École française de Rome), CReA-Patrimoine (Centre de Recherches en Archéologie et Patrimoine), Université libre de Bruxelles, Parco Archeologico di Pompei, Museo Archeologico Nazionale di Napoli, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Mission archéologique « Italie du sud »).

Période d’activité

2018-2023

Production scientifique

Anselme Cormier, « Les lits en ivoire et les lits en os du Musée archéologique de Naples », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 20 mai 2020. URL : DOI : https://doi.org/10.4000/cefr.4367