USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

à paraitre prochainement

The Villa of Diomedes, The making of a Roman villa in Pompeii

Hélènes Dessales (Ed.)


Dernière mise à jour : 1er juillet 2020

 Résumé

Parmi les tous premiers bâtiments fouillés sur le site de Pompéi, entre 1771 et 1775, la Villa de Diomède constitue un des édifices les plus décrits et les représentés par les voyageurs du Grand Tour. Engagé en 2012, un programme pluridisciplinaire a eu pour objectif de restituer toute son évolution, conjuguant la fabrique matérielle d’une villa romaine et sa fabrique imaginaire contemporaine. Il s’agissait d’identifier et de modéliser les différents chantiers de construction qui en ont rythmé sa vie à l’époque antique jusqu’à l’éruption du Vésuve de 79, ainsi que les restaurations qui ont transformé le bâtiment, de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. Pour ce faire, différentes compétences se sont associées : histoire des fouilles et des restaurations, archéologie de la construction, bases de données, système d’information géographique, géophysique, ingénierie des structures, imagerie scientifique et modélisation 3D. Les trente-trois contributions réunies rendent compte de ces regards croisés sur l’entière fabrique de cette villa singulière, envisagée sur la longue durée.

 Présentation Auteurs

Hélène Dessales est maître de conférences en archéologie à l’École normale supérieure, après avoir été membre de l’École française de Rome et de l’Institut Universitaire de France. Ses travaux portent sur l’architecture et les techniques de construction à l’époque romaine et plus particulièrement sur le site de Pompéi, où elle dirige plusieurs projets de recherche.

Le livre rassemble les contributions de vingt-sept autres spécialistes français et italiens :
Clotilde Boust (C2RMF, Centre de recherche et de restauration des musées de France), Mathilde Carrive (Université de Poitiers, HERMA), Julien Cavero (CNRS, LGP), Guilhem Chapelin (CNRS, CJB, USR 3133), Arnaud Coutelas (Arkemine – AorOc, UMR 8546), Rita Deiana (DBC, Dipartimento di Beni Culturali : archeologia, storia dell’arte, del cinema e della musica, Università degli Studi di Padova), Marco Di Ludovico (DIST, Università degli Studi di Napoli Federico II), Giuseppina De Martino (DIST, Università degli Studi di Napoli Federico II), Julien Dubouloz (Université d’Aix-Marseille, Centre Camille Jullian, UMR 7299), Ambre d’Harcourt (École normale supérieure / Sénat), Éloïse Letellier-Taillefer (Université Paris-Sorbonne - Paris IV), Filippo Lorenzoni (DICEA, Università degli Studi di Padova), Anne Maigret (C2RMF, Centre de recherche et de restauration des musées de France), Gaetano Manfredi (DIST, Università degli Studi di Napoli Federico II), Frédérique Marchand-Beaulieu (CNRS, AOrOC, UMR 8546), Annamaria Mauro (Parco archeologico di Pompei), Andrea Milanese (Museo archeologico nazionale di Napoli), Claudio Modena (DICEA, Università degli Studi di Padova), Florence Monier (CNRS, AOrOC, UMR 8546), Alban-Brice Pimpaud (archeo3d), Jean Ponce (École normale supérieure, Inria, Université PSL, UMR 8548), Andrea Prota (DIST, Università degli Studi di Napoli Federico II), Enzo Rizzo (CNR-IMAA), Amedeo Rossi (Università degli Studi di Salerno), Alfonso Santoriello (Università degli Studi di Salerno), Agnès Tricoche (CNRS, AOrOC, UMR 8546) et Maria Rosa Valluzzi (DBC, Università degli Studi di Padova).
Avec une préface de Claude Pouzadoux (CNRS, CJB, UDR 3133), Massimo Osanna (Parco archeologico di Pompei) et Stéphane Verger (EPHE- Université PSL, AOrOC).
Coordination éditoriale par Magali Cullin-Mingaud (CNRS, CJB, USR 3133 / AOrOC, UMR 8546).