L’artisanat de la vannerie

Pompéi I 14, 2


  24 avril 2021

 Le programme

Étude et fouille sur autorisation de la Surintendance archéologique de Pompéi.
La maison I 14, 2 avait révélé, lors de son dégagement en 1992, divers vestiges d’une activité vannière consacrée à la fabrication de nattes. L’objectif de la mission était de retracer l’histoire de la transformation d’une habitation privée en atelier artisanal. Si les restes d’objets finis ont disparu, une grande quantité de graminées utilisées comme matière première a été mise au jour dans une des pièces de la maison. Demeure aussi en place, à l’orée du jardin, un long bassin peu profond, alimenté par la récupération des eaux pluviales, nécessaire au trempage des végétaux préalablement à leur assemblage. Il s’agit là du premier témoignage assuré d’une structure aménagée pour la pratique de la vannerie. Les résultats ont été publiés en 2010 dans une des collections du Centre Jean Bérard : Magali Cullin-Mingaud, La vannerie dans l’Antiquité romaine. Les ateliers de vanniers et les vanneries de Pompéi Herculanum et Oplontis (Archéologie de l’artisanat antique, 3).

Vannerie - Pompéi I 14, 2
  • Vannerie - Pompéi I 14, 2
  • Archives CJB 
Direction scientifique

Magali Cullin-Mingaud (CNRS)

Composition de l’équipe de terrain
Autorité nationale présente

Soprintendenza Speciale di Pompei, Ercolano e Stabia

Numéro de concession ou code programme
Établissements porteurs de l’opération

Centre Jean Bérard, CNRS

Partenariats institutionnels
Organismes financeurs

 Production scientifique

Magali Cullin-Mingaud, La vannerie dans l’Antiquité romaine. Les ateliers de vanniers et les vanneries de Pompéi Herculanum et Oplontis, 2010, Archéologie de l’artisanat antique, 3

Période d’activité

2002-2003

  • Archives CJB 
Mots-clés