D. Frère, B. Del Mastro, P. Munzi, C. Pouzadoux (dir.)

Manger, boire, se parfumer pour l’éternité

Rituels alimentaires et odorants en Italie et en Gaule du IXe siècle avant au Ier siècle après J.-C.


  25 novembre 2021


Dati bibliografici

  • Autor(i) : D. Frère, B. Del Mastro, P. Munzi, C. Pouzadoux (dir.)
  • Titolo completo del libro : Manger, boire, se parfumer pour l’éternité
  • Collezione : Collection du Centre Jean Bérard
  • N° Collezione : n°53
  • Edizione : Centre Jean Bérard
  • Anno di pubblicazione : 2021
  • Numero ISBN : 978-2-38050-025-7
  • Numero di pagine : 447
  •  
  • Prezzo : 45,00 €
  • Disponibilità a CJB : disponibile
  • Edizione elettronica

    Questa pubblicazione è disponibile online all'indirizzo : http://books.openedition.org/pcjb/8020
    Numero ISBN dell'edizione elettronica : 978-2-380500-32-5



Les produits biologiques liés à l’alimentation, aux libations, aux fumigations, aux soins et à la beauté du corps jouent un rôle considérable dans la vie des peuples de la Méditerranée antique et ont aussi leur place dans les différentes étapes des rituels funéraires, de la préparation du corps jusqu’à la visite à la tombe. Produits périssables, ils ne laissent que peu de témoignages archéologiques sous la forme de restes fauniques et végétaux et de contenants en céramique, en métal ou en verre. Cet ouvrage collectif, riche de la collaboration d’une cinquantaine d’archéologues français, italiens et suisses, est la publication des actes du colloque de clôture du programme MAGI (Manger, boire, offrir pour l’éternité en Gaule et Italie préromaines), financé par l’ANR, organisé à Rome par l’École française de Rome et le Centre Jean Bérard, les 16, 17, 18 novembre 2015. Grâce à l’association de trois unités de recherche du CNRS et d’un laboratoire privé, il a pu mettre en œuvre durant 4 ans, de 2013 à 2017, une approche transdisciplinaire combinant chimie organique et archéobotanique pour identifier les matériaux et produits biologiques en contextes funéraires en Gaule, en Italie péninsulaire et en Sardaigne de la fin de l’âge du Bronze jusqu’au début de l’époque romaine et cerner leurs usages rituels.

Télécharger au format pdf :

L’introduction, la liste des contributeurs, les résumés et la table des matières
Logo PDF
  • Document PDF


I prodotti biologici legati all’alimentazione, alle libagioni, alle fumigazioni, alle cure e alla bellezza del corpo hanno un ruolo importante nella vita dei popoli del Mediterraneo antico, in particolare nelle varie fasi dei rituali funerari, dalla preparazione del corpo alla visita alla tomba. Prodotti deperibili, non lasciano che scarse tracce in archeologia, sotto forma di resti faunistici e vegetali e dei contenitori di ceramica, metallo o vetro. Quest’opera collettiva, cui hanno collaborato una cinquantina di archeologi francesi, italiani e svizzeri, è la pubblicazione degli atti del colloquio a chiusura del programma MAGI (Manger, boire, offrir pour l’éternité en Gaule et en Italie préromaines), finanziato dall’ANR, organizzato a Roma dall’École française de Rome e dal Centre Jean Bérard il 16-18 novembre 2015. Grazie all’unione di tre unità di ricerca del CNRS e di un laboratorio privato, il programma ha messo in opera, dal 2013 al 2017, un approccio interdisciplinare che combinava la chimica organica e l’archeobotanica per identificare, nei contesti funerari in Gallia, in Italia peninsulare e in Sardegna dalla fine dell’età del Bronzo all’inizio dell’epoca romana, i materiali e i prodotti biologici e per meglio individuare gli usi funerari in queste regioni.

Scaricare in formato pdf :

L’introduzione, l’elenco degli autori, i riassunti e l’indice del volume
Logo PDF
  • Document PDF