3 mai 2021

Aux marges des colonies grecques en Italie du Sud

Pages de ce thème
Acropole de Cumes

 
Toute étude sur la Grande Grèce est marquée par l’histoire des mobilités, des contacts et des échanges entre des populations locales ou venues d’autres régions d’Italie, et des populations issues de migrations externes, grecques ou phéniciennes, qui ont forgé les sociétés et les cultures citadines de l’Italie du Sud. Leur organisation, leurs modes d’implantation et de production s’observent soit aux marges mêmes des colonies grecques, comme c’est le cas à Cumes, soit dans des sites aux marges de leur territoire, comme à Arpi et à l’Incoronata.
Le Centre Jean Bérard les étudie à travers des recherches propres, mais aussi par le biais de la collaboration avec des partenaires italiens et français. Il apporte aussi son concours à la publication des recherches conduites par l’École française de Rome sur les sites de Paestum, de Mégara Hyblaea et de Tricarico.
Il fournit en outre un soutien financier, administratif et scientifique aux programmes de chercheurs français travaillant sur l’Italie du Sud.

Modules en cours d’étude

Cumes - Aux marges de la ville
Arpi - Formes et modes de vie d’une cité italiote
Incoronata - Des Grecs chez les indigènes d’Occident : un espace de partage en Italie méridionale à l’âge du Fer
Mythes, images et patrimoine - Mythe et généalogie, mythe et territoire, mythe et histoire dans l’Italie antique
Mégara Hyblaea - Les productions céramiques d’époque classique et hellénistique

Modules en cours de publication ou publiés

Laos - Archéologie des paysages : méthodes et stratégies de détection dans la plaine du Lao
Poseidonia-Paestum - Appui aux études de la céramique de Paestum