USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Anselme

Cormier

Archéologue - UMR 7041-ArScAn

Archéologue, docteur en histoire et archéologie romaines
UMR 7041-ArScAn
Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie,
Université Paris Nanterre.


Dernière mise à jour : 5 décembre 2017

 Thèmes de recherche

Art et artisanat de l’ivoire et de l’os dans le monde gréco-romain.
L’ivoire : une approche historique, religieuse et sociale dans le monde romain
Rites et pratiques dans les funérailles à l’époque romaine : l’usage du lit funéraire

 Projets scientifiques et travaux en cours

« Art et artisanat de l’ivoire et de l’os à Pompéi » : étude du matériel en ivoire et en os – mobilier, tabletterie, éléments de meubles, artefacts divers – provenant des fouilles anciennes (quartiers d’habitation, lieux publics et contextes funéraires). Recherche d’éventuels ateliers de production.

« L’ivoire : une approche historique, religieuse et sociale dans le monde romain » : ce projet a pour but d’interroger l’ivoire comme objet de prestige et de luxe dans l’Antiquité romaine, dans ses aspects historiques, socio-politiques, mais aussi commerciaux. Ce « produit le plus précieux fourni par les animaux terrestres », produit central du « commerce oriental » de Rome, il a même connu des pénuries d’approvisionnement, tant il était prisé par les hautes sphères sociales du monde romain, comme Pline l’Ancien le rappelle. Le commerce de l’ivoire et ses résultantes artisanales et artistiques en font un matériau de premier ordre. Les références littéraires sont nombreuses, mais son commerce est mal connu. Comparé à l’os, son matériau de substitution, il est en définitive assez peu fréquemment présent dans les fouilles archéologiques.

Étude du mobilier funéraire en ivoire, en os ou orné de stuc, de la nécropole romaine de Cumes (Centre Jean Bérard).

Publication de thèse de doctorat : Les lits ornés d’ivoire de Cumes. Art et Mémoire dans les funérailles aristocratiques romaines, Ier s. av. – Ier s. ap. J.-C., collection du Centre Jean Bérard.