USR 3133 - CNRS/EFR Unité de Service et de Recherche

Artisanat de la production céramique

L’atelier de potier de la via dei Sepolcri, 28-30, à Pompéi.

La question de la production céramique à Pompéi est récurrente. Nombreuses sont les sources dont nous disposons (fresques, épigraphie, céramiques…), mais les fours restent un élément fondamental à exploiter.


Dernière mise à jour : 15 décembre 2017

 Le programme

Direction scientifique

Laëtitia Cavassa, Ingénieur d’Études CNRS au Centre Jean Bérard, avec la collaboration de Bastien Lemaire, Guilhem Chapelin et Aline Lacombe.

Partenaires institutionnels et co-financeurs

Ministère des Affaires Étrangères et du Développement Industriel (Mission archéologique « Italie du sud »), Centre Jean Bérard, École Française de Rome, Mécénat privé, Centre Camille Jullian, Université de Rouen, Université Paris Est – Créteil – Val de Marne, Soprintendenza Pompei.

Projet scientifique

Les campagnes de fouille se sont déroulées dans les boutiques n. 28-30 situées sur le long de la via dei Sepolcri, sortant au nord-ouest de la ville de Pompéi depuis la porte d’Herculanum.

Cette opération fait partie du projet « Organisation, gestion et transformations d’une zone suburbaine : le secteur de la Porte d’Herculanum à Pompéi, entre espace funéraire et commercial » porté par Sandra Zanella (Université Paul-Valéry Montpellier 3), Laëtitia Cavassa (Centre Jean Bérard, USR 3133 CNRS – EfR jusqu’en 2013 ; Centre Camille Jullian, CNRS, AMU, UMR 7299, MMSH), Nicolas Laubry (Université de Paris Est-Créteil-Val de Marne), Nicolas Monteix (Université de Rouen, Centre Jean Bérard).
Ce projet s’insère dans le programme quinquennal (2012-2016) de l’École française de Rome et a obtenu une concession de fouilles pluriannuelle (2012-2016) accordée par le Ministero per i beni e le attività culturali.

La question de la production céramique à Pompéi est récurrente. Nombreuses sont les sources dont nous disposons (fresques, épigraphie, céramiques…), mais les fours restent un élément fondamental à exploiter. Or, parmi les officines de production connues sur le site, seules deux structures sont aujourd’hui conservées : l’atelier de lampes à huile (Reg. I, ins. 20, 3) et le four situé le long de la via dei Sepolcri. Les travaux des année 2012-2014 visaient à éclairer plusieurs points : déterminer la période de fonctionnement de l’atelier. Quelle en était la production ? Tenter d’identifier les diverses activités du potier (trace de tour, présence de bassins de décantation...).

 Production scientifique

  • Cavassa (L.), Notice sur la fouille de l’atelier de potier de Pompéi sur Fastionline.org, « Settore Porta Ercolano. Via des Sepolcri, bottega NE, n. 29 ». En ligne : fastionline.org/.
  • Cavassa (L.), Lemaire (B.), Piffeteau (J.-M.), « Pompéi, Via dei sepolcri, boutique NE, n. 29 : l’atelier de potier », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Italie du Sud, mis en ligne le 9 avril 2013 : cefr.revues.org/881.
  • Cavassa (L.), Lemaire (B.), Chapelin (G.), Lacombe (A.), Piffeteau (J.-M.), Stelo (G.), « Pompéi. L’atelier de potier de la via dei Sepolcri, 29 », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 6 mars 2014 : cefr.revues.org/1139.
  • Cavassa (L.), Notice sur la fouille de l’atelier de potier de Pompéi sur Fastionline.org, « Settore Porta Ercolano. Via dei Sepolcri, bottega NE, n. 29. Attività 2013 », Voir en ligne.
  • Cavassa (L.), Chapelin (G.), Lacombe (A.), Lemaire (B.), Piffeteau (J.-M.), « Un four de potier en activité à Pompéi au moment de l’éruption de 79 ap. J.-C. », L’archéologue, n. 128, décembre 2013-janvier-février 2014, pp. 71-73.
  • Cavassa (L.), Lemaire (B.), « Fouilles d’un atelier de potier (Pompéi, Italie) », Revue du Centre archéologique du Var, 2013/2014, pp. 47-50.
  • Barile (N.), (réal.), Cavassa (L.), « Arts et métiers. Hommes au travail à Pompéi. Episode 2 : le potier, Docoons », Coproduction CNRS-Labexmed-Tilapia, 15 min, 2015.
  • Cavassa (L.), Lemaire (B.), Chapelin (G.), Lacombe (A.), « Pompéi. L’atelier de potier de la via dei Sepolcri, 28-30 », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 21 janvier 2015 : cefr.revues.org/1279
  • Cavassa (L.), Notice sur la fouille de l’atelier de potier de Pompéi sur Fastionline.org, « Settore Porta Ercolano. Via dei Sepolcri, bottega NE, n. 29. Attività 2014 », voir en ligne
  • Cavassa (L.), Lemaire (B.), « Pompéi. Découverte d’une tombe samnite », Archéologia, n. 537, novembre 2015, pp. 49-51.
  • Cavassa (L.), Lacombe (A.), Lemaire (B.), « Une production de gobelets à paroi fine à Pompéi en 79 de notre ère », SFECAG, Actes du Congrès de Nyon, 2015, pp. 285-292.
  • Zanella (S.), Cavassa (L.), Laubry (N.), Monteix (N.), Lemaire (B.), « Pompéi, Porta Ercolano : organisation, gestion et transformations d’une zone suburbaine », Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, Les cités vésuviennes, mis en ligne le 18 mai 2016 : cefr.revues.org/1581
  • Cavassa (L.), « Pompei, città figulinaria nel 79 d.C. », Colloque international Fecisti cretaria. Produzione e circolazione ceramica a Pompei : stato degli studi e prospettive di ricerca, 17-18 juin 2016, Pompéi.
  • Cavassa (L.), Faga (I.), « Les productions de paroi fine en Campanie : regard croisé entre Cumae et Neapolis », SFECAG, Actes du Congrès d’Autun, 2016.
  • Cavassa (L.), « Las alfarerías de la Pompeya de época imperial », dans Catalogo della mostra La Cerámica de Pompeya del Muso Nacional de Cerámica y Artes Suntuarias González Martí, 10 p., ill. (sous presse).
  • Cavassa (L.), Lemaire (B.), « Un atelier de potier en activité en 79 de notre ère à Pompéi », Actes du colloque international, Archéologie des espaces artisanaux. Fouiller et comprendre les gestes de potiers, Rennes, 27-28 novembre 2014 (remis à l’éditeur).